Ouvrage_314

Thierry RENARD

Cargo Vénus

84 pages

20 €

ISBN : 9782757003107

Ajouter au panier

Cargo Vénus est un ouvrage où tout semble se confondre, souvenirs et paysages, passé et présent, images et mots, investigation morale et érotisme amoureux. Cargo Vénus est un ouvrage, en vers et en prose, qui entend célébrer la vie, l'enfance perdue et l'innocence retrouvée. Un ouvrage, encore, où se mêlent les contrastes, fragments d'une narration possible, impressions vraies et fausses, expérience intime, et élan lyrique.
À l'occasion du trentième anniversaire de l'Espace Pandora (1985-2015), outil de promotion de la poésie sous toutes ses formes, qu'il dirige à Vénissieux, Thierry Renard, « agitateur poétique », poète civil, selon la belle formule de Pier Paolo Pasolini, amoureux de l'amour, a également souhaité réunir, autour de lui et dans leur diversité, des artistes qu'il aime : Olivier Fischer, Julie Perin, Patrick Rana-Perrier et Sonia Viel.

Une lettre de Jean Charlebois, à propos de Cargo Vénus.
Je suis au bord des larmes, moi aussi.

«Mon Renard,

Pour te paraphraser, j’ai lu tes pensées. Mes doigts de paysan
de Baie-Saint-Paul ― petit-fils d’un éleveur de renards argentés ― tournaient les pages de ton existence.
Et j’étais là près de toi, sans me soucier un seul instant du fleuve bleu-vert que j’habite.
J’étais collé contre toi, comme une Carla, et je n’ai pas raté un mot, un signe, un souffle, une goutte de sang lyrique (et je sais de quoi je parle).
J’ai aussi souri, tout à coup, à la page 64.
« Sans le poème, au fond, je ne suis rien. » Moi non plus.

Bref, après avoir lu et relu ton livre de toutes les intimités,
de toutes les écritures du cœur, je me suis levé pour aller ranger précieusement ledit livre dans ma petite bibliothèque de poésie, qui
se trouve devant ma table de travail.
Et, figure-toi… quand j’ai essayé de ranger le livre, ce dernier
ne voulait pas rentrer dans le rang. Et c’est là que je me suis aperçu que ton livre battait comme un cœur qui bat…
J’ai bien dit « battait comme un cœur qui bat »…

Émerveillé, j’étais, je suis… En pleurs. Un livre vivant… J’ai tout de suite déposé le CARGO sur ma table de travail, drette devant mes yeux.
J’ai donc un autre cœur qui bat en permanence au cas où mon vieux cœur de soixante-dix ans déciderait d’aller voir ailleurs.

Non mais quelle histoire ! Du jamais vu ! Quelle immense affaire ! Un homme en Haute-Amérique qui vit avec deux cœurs…

Non mais ça s’peut-tu ! jc »

Panier

Votre panier est vide

Frais de port offerts

Paiement en ligne sécurisé par Banque Populaire

Logo_cyberplus

Newsletter